Les effets des antioxydants naturels sur les maladies neurodégénératives

05 mars 2012

Les polyphénols sont des métabolites secondaires ayant des propriétés antioxydantes que l’on retrouve en abondance dans l'alimentation (fruits, légumes, herbes, thé, le vin, et jus, …). Malgré leur abondance, les enquêtes sur les bienfaits des polyphénols sur la santé humaine n'ont commencé que récemment. Les composés phénoliques ont reçu un intérêt croissant, car de nombreuses études épidémiologiques ont suggéré des associations entre la consommation d’aliments riches en polyphénols et la prévention des maladies chroniques, comme le cancer, les maladies cardio-vasculaires et les maladies neurodégénératives.

Plus précisément, au cours des 10 dernières années, la littérature sur les effets neuroprotecteurs d'un régime alimentaire riche en polyphénols a connu une croissance considérable. Il a été démontré, dans divers modèles de culture cellulaire et animale, que ces métabolites étaient capables de protéger les cellules neuronales en atténuant le stress oxydatif et les dommages associés. Cependant, il reste à déterminer comment ces composés atteignent le cerveau, quelles concentrations sont nécessaires, et quelles formes biologiquement actives sont nécessaires pour exercer des effets bénéfiques. Par conséquent, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour identifier les voies moléculaires et les cibles intracellulaires responsables des effets neuroprotecteurs des polyphénols. Le but de cet article est de présenter divers polyphénols bien connus et leurs mécanismes neuroprotecteurs avec un focus sur la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique.

Albarracin SL, Stab B, Casas Z, Sutachan JJ, Samudio I, Gonzalez J, Gonzalo L, Capani F, Morales L, Barreto GE.

PMID: 22305647

Mon compte

Entrez votre identifiant et votre mot de passe pour télécharger les dossiers scientifiques :

Mot de passe oublié ?

S'inscrire

Rechercher