Repas familiaux: Associations avec le poids et les comportements alimentaires chez les parents.

02 avril 2012

Peu d'études ont examiné la relation entre les repas de famille et le poids des adultes et des comportements sains. L'étude actuelle examine l'association entre la fréquence des repas familiaux, l’indice de masse corporelle (IMC) des mères et des pères, l'apport alimentaire, les comportements de restriction alimentaire et les crises de boulimie. Les données provenant du projet F-EAT (Familles et repas et activité chez les adolescents) ont été utilisées pour l'analyse en cours. 3488 parents d’adolescents participant à l’étude EAT ont répondu a un questionnaire envoyé à domicile.

Après ajustement pour l'âge, le niveau de scolarité, l'état matrimonial et l’origine ethnique, les résultats ont indiqué que globalement, la fréquence des repas familiaux est associée à une consommation accrue de fruits et légumes pour les mères et les pères. D'autres résultats, y compris moins de fast-foods pour les pères et moins de périodes de régime ou de boulimie pour les mères étaient significativement associés à la fréquence des repas familiaux, mais pas de façon uniforme dans toutes les catégories. Les interactions selon l'origine ethnique et l'état matrimonial n’ont pas été significatives, ce qui indique que les repas familiaux peuvent améliorer l'apport alimentaire pour certaines ethnies ou certains statuts matrimoniaux. Les recherches futures devraient confirmer les résultats de ses études longitudinales afin d'identifier l’importance des liens.

Berge JM, Maclehose RF, Loth KA, Eisenberg ME, Fulkerson JA, Neumark-Sztainer D. Appetite. 2012 Mar 13.

Mon compte

Entrez votre identifiant et votre mot de passe pour télécharger les dossiers scientifiques :

Mot de passe oublié ?

S'inscrire

Rechercher