Apprendre à cuisiner en langue des signes

Apprendre à cuisiner en langue des signes

Apprendre à cuisiner en langue des signes

31 juillet 2011

Les connaissances de base en matière culinaire sont extrêmement lacunaires pour certaines catégories de personnes, notamment les personnes sourdes.

L'hôpital Saint Philibert de Lomme, près de Lille (France), tente de remédier à ce problème en proposant des ateliers culinaires en langue des signes.


Les personnes sourdes n’ont généralement pas acquis les principes de bases de cuisine en grandissant. Les parents préfèrent en effet laisser leurs enfants se concentrer sur leur parcours scolaire, assez lourd avec leur handicap. C’est ainsi qu’un très grand nombre de sourds adultes ignorent comment cuisiner ce qui les amènent à consommer régulièrement des plats préparés.

C’est en 2010 que le Réseau Sourds et Santé de l’hôpital Saint Philibert a commencé à mettre en place ce projet par la formation d’animateurs culinaires dispensée par un professionnel de santé. Ces animateurs sont également des personnes sourdes, cela permet de communiquer plus facilement avec les personnes qui vont participer aux ateliers.

En février 2011, les animateurs ont pu commencer les ateliers au foyer des Sourds de Lille. 10 séances ont été programmées jusque juin 2011 à raison de 2 séances mensuelles. Grâce à ces ateliers, les participants ont pu apprendre à cuisiner des menus composés d’ingrédients de saison et acquérir quelques principes de base.

L’animation d’ateliers culinaires en langue des signes française est une première dans la région, ils ont eu un véritable succès ! Par le biais des participants et de la campagne de communication réalisée, d’autres sourds, notamment des sourds diabétiques ont manifesté leur intérêt au projet et souhaitent participer à d’autres ateliers.