Les nouveaux enjeux de l’alimentation au cours du vieillissement

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le fait de manger, acte banal de la vie quotidienne, revêt un caractère particulièrement important quand les personnes entrent dans un âge avancé. Ne se limitant pas qu’à l’apport de nutriments en quantité adaptée, l’alimentation fait partie intégrante des soins, et reste l’un des plaisirs quotidiens qu’il est important de préserver en maintenant une convivialité pendant les repas. De plus, investir dans l’alimentation permet de prévenir l’apparition de certaines maladies et/ou de réduire les coûts onéreux liés à la prise en charge de patients lors du traitement des pathologies. L’activité physique, quant à elle, vient renforcer les bénéfices apportés par l’alimentation.
Après avoir décrit le contexte du vieillissement en Europe, cette monographie éditée par la Fondation Louis Bonduelle aborde les facteurs permettant de moduler le vieillissement, les changements physiologiques liés à l’âge et aborde des exemples de prévention des maladies liées à l’âge.