Trois consultations publiques pour la politique alimentaire au Canada

politique-alimentaire-canada

Le gouvernement du Canada invite les canadiens à donner leur avis sur le nouveau guide alimentaire et sur divers points de la future politique alimentaire.

Les 3 consultations publiques se terminent fin juillet.

Guide alimentaire canadien : seconde consultation

La première phase de consultation de l’automne 2016 a permis d’obtenir près de 20 000 opinions du grand public, des professionnels et des organisations. La synthèse réalisée par Ipsos, démontre l’intérêt  pour les recommandations alimentaires, les façons de les utiliser et les moyens d’améliorer leur acceptation par les consommateurs. De plus, on y trouve des suggestions relatives aux recommandations les plus utiles, comme la quantité d’aliments à consommer, l’utilité des groupes alimentaires, le niveau de transformation des produits et la consommation de sucre.

À partir de ce rapport, Santé Canada propose une autre consultation autour de 3 principes directeurs :

  • Une variété d’aliments et de boissons nutritifs est le fondement de la saine alimentation.

Ce qui se traduit par une consommation régulière d’eau, de légumes, fruits, grains entiers (céréales complètes), aliments riches en protéines, surtout d’origine végétale (légumineuses, noix, graines, produits du soja) et aliments contenant des lipides insaturés plutôt que saturés.

  • Les aliments et boissons transformés ou préparés riches en sodium, sucres ou lipides saturés nuisent à une saine alimentation.

Une recommandation visant à limiter la consommation d’aliments transformés ou préparés riches en sodium, sucres ou lipides saturés, et à éviter de consommer des boissons riches en sucres.

  • Des connaissances et compétences sont nécessaires pour naviguer dans un environnement alimentaire complexe et favoriser une saine alimentation.

Il s’agit d’aider les consommateurs à faire des choix plus nutritifs en épicerie et au restaurant. On souhaite que la population canadienne retrouve des compétences culinaires de base pour planifier et préparer chez soi des repas et collations équilibrés. On valorise les repas en famille ou entre amis ainsi que le plaisir de manger et de cuisiner pour développer une relation positive avec la nourriture. De plus, on invite les Canadiens à prendre le temps de déguster pour ressentir leurs signaux de faim et satiété. Ces principes s’appliquent au contexte canadien en tenant compte de la disponibilité des aliments nutritifs ainsi que des préférences culturelles et des traditions culinaires de chaque communauté. Enfin, on souligne l’importance de ces recommandations pour réduire les impacts sur l’environnement et le gaspillage alimentaire.

Phase 1 – Consultation sur le guide alimentaire canadien – Ce que nous avons entendu, 10 juin 2017  https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/publications/aliments-et-nutrition/consultation-guide-alimentaire-canadien-phase1-ce-que-nous-avons-entendu.html
Phase 2 – Consultation sur le Guide alimentaire canadien jusqu’au 25 juillet http://www.consultationguidealimentaire.ca/

Une politique alimentaire pour le canada

Depuis fin mai, le gouvernement du Canada a lancé une autre consultation sur l’alimentation. Il s’agit de connaître les préoccupations de la population en vue de créer ensemble une première politique alimentaire. Les Canadiens peuvent donner leur avis sur 4 grands thèmes concernant la production et l’approvisionnement d’aliments de qualité :

  • Améliorer l’accès à des aliments abordables
  • Améliorer la salubrité des aliments et la santé
  • Préserver la qualité des sols, de l’eau et de l’air
  • Produire une plus grande quantité d’aliments de qualité supérieure
Une politique alimentaire pour le Canada – Consultation jusqu’au 27 juillet https://www.canada.ca/fr/campagne/politique-alimentaire.html

Protéger les enfants du marketing alimentaire

Dans le contexte de la Stratégie en matière de saine alimentation, Santé Canada a publié un document de travail visant à limiter les effets de la publicité des aliments peu nutritifs sur les enfants. Les personnes intéressées peuvent donner leur avis sur les propositions du gouvernement en matière de restriction de la publicité destinée aux enfants.

La restriction de la publicité destinée aux enfants – Consultation jusqu’au 25 juillet. http://consultationssainealimentation.ca/publicite-aux-enfants

Le gouvernement fédéral diffusera en ligne les résultats de ces 3 consultations dès l’automne prochain.