Découvrez les projets sélectionnés lors de l’appel à projets 2016

tips-astuces-video-faire-aimer-les-legumes-aux-enfants-fondation-bonduelle© Fotolia

20 nouveaux projets soutenus par la Fondation Louis Bonduelle lors de l’appel à projets lancé en juillet 2016. L’objectif de cet appel est de familiariser les enfants et les adolescents avec les légumes. 134 projets ont été soumis, découvrez les 20 lauréats : ASSOCIATION FRANCOPHILE D’HAAPSALU : « La place des légumes dans le quotidien de l’enfant» […]

20 nouveaux projets soutenus par la Fondation Louis Bonduelle lors de l’appel à projets lancé en juillet 2016. L’objectif de cet appel est de familiariser les enfants et les adolescents avec les légumes. 134 projets ont été soumis, découvrez les 20 lauréats :

ASSOCIATION FRANCOPHILE D’HAAPSALU : « La place des légumes dans le quotidien de l’enfant»

Lieux du projet : Haapsalu et Tallinn – Estonie

Ce projet vise à sensibiliser les enfants de 5 à 7 ans aux différentes façons de manger les légumes, et pourquoi il faut en manger au quotidien, à promouvoir l’image de produits français et la France, gages de qualité et, à travers les enfants, sensibiliser les familles au fait que manger des légumes est important.

L’Association Francophile d’Haapsalu travaille à diffuser la culture française, et sur un sujet important comme “manger sain”, utilise cette image de marque pour promouvoir les légumes auprès d’un public d’enfants.

 

LA MAISONNETTE DES PARENTS : « Potager à partager »

Lieu du projet : Quartier de la Petite Prairie – Montréal – Canada

Ce projet est destiné à créer des milieux favorisant les espaces de jardinages sur des terrains scolaires et institutionnels et des initiatives de sensibilisation et d’éducation fondées sur le développement des connaissances et à établir un programme qui vise, holistiquement, à faire la promotion de la consommation des légumes.

Par l’apprentissage du jardinage et de la cuisine, les enfants s’éveilleront à la curiosité alimentaire de goûter les légumes qu’ils feront pousser. En alliant, la permaculture et l’enseignement de la nutrition, l’objectif de l’association est d’accroître la consommation de légumes chez les enfants de 0 à 14 ans et leurs familles.

 

AIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE (ADD) : « Priorité aux légumes »

Lieu du projet : École primaire publique de la commune rurale de Vinaninkarena – Madagascar

L’objectif du projet est d’améliorer les conditions de travail et l’état nutritionnel des enfants à l’école en apportant des solutions concrètes, durables et éducatives pour ancrer les légumes dans leurs habitudes alimentaires en distribuant à la cantine scolaire des repas équilibrés à base de légumes issus de leur région et aussi en leur transmettant des connaissances ludiques sur les intérêts nutritionnels et les modes de préparation culinaires des légumes.

La consommation journalière de légumes dans la cantine va appuyer la préférence des enfants et, par ricochet de leurs familles, pour ces aliments. En effet, les parents d’élèves sont directement impliqués dans les tâches quotidiennes de la cantine comme la préparation et la distribution des repas mais aussi les courses ; ce qui va inciter les parents à adopter ces recettes par la suite dans leurs foyers. Par ailleurs des activités éducatives sont proposées, comme l’apprentissage des bienfaits des légumes pour la santé ainsi que des cours pratiques sur des préparations culinaires utilisant des légumes comme ingrédient de base.

 

CENTRE SOCIAL LA BUSETTE : « Des légumes rigolos : Éveil rigolo aux légumes »

Lieu du projet : Centre social La Busette – Lille (59) – France

Le but de cette association est de faire découvrir aux enfants, âgés de 3 à 6 ans, des recettes à base de légumes originales, savoureuses et amusantes avec de très jolies idées de présentations : parce qu’on mange aussi avec les yeux, les enfants ne se lassent jamais des assiettes présentées de façon attrayante et colorée !

La cuisine est un moment de découverte, de plaisir, de partage entre les enfants. Ce projet leur permettra :

  • d’enrichir leur vocabulaire (identifier, verbaliser, nommer les légumes).
  • de découvrir des recettes à base de fruits et légumes
  • de se sensibiliser à l’importance de manger des légumes à chaque repas
  • de consommer de différentes façons les légumes
  • de prolonger l’action chez eux (en mangeant des légumes à la maison).

 

UNION RÉGIONALE DES CENTRES PERMANENTS D’INITIATIVES POUR L’ENVIRONNEMENT CENTRE VAL DE LOIRE (URCPIE Centre Val de Loire) : « Je pique-nique, je m’implique ! »

Lieu du projet : Région Centre Val de Loire (37) – France

L’association a fait 2 constats majeurs lors de pique-niques avec des publics scolaires :

D’une part, la présence des légumes est très réduite dans les menus des enfants, d’autre part, le gaspillage alimentaire et la production de déchets produits sont importants. Le projet “Je pique-nique, je m’implique” vise donc à :

– faire la part belle aux légumes dans les pique-niques en sensibilisant les enfants à leur goût et à leur importance dans les repas pour adopter de bons réflexes alimentaires vis à vis des légumes (découverte de la variété des légumes, qualité nutritionnelle et gustative, impact sur la santé).

– amener les enfants à saisir les enjeux de la réduction du gaspillage alimentaire et de la réduction de déchets

– donner des clés aux enfants pour sensibiliser leurs parents à un changement de pratiques pour préparer un pique-nique “durable” et avec un apport nutritionnel équilibré.

L’association œuvre, à travers son réseau associatif, sur le territoire de la région Centre Val de Loire, par des actions d’éducation à l’environnement et au développement durable pour tous les publics.

 

MAISON DE LA NATURE ET DE L’ENVIRONNEMENT – RÉSEAU D’ÉDUCATION A LA NATURE ET A L’ENVIRONNEMENT DU GARD (MNE-RENE 30) : « Je cultive mes légumes et je m’en régale ! »

Lieu du projet : Alès agglomération  – Gard (30) – France

Le projet développé par l’association est destiné à 150 enfants, âgés de 6 à 11 ans, scolarisés en école primaire sur le territoire d’Alès Agglomération. Un éducateur à l’environnement accompagne les enfants qui participent à des ateliers pédagogiques et ludiques sur la culture (jardins potagers au cœur des écoles), la dégustation et la valorisation des légumes de saison et crée avec eux, une gazette, un petit journal de valorisation et de communication. Ce projet permettra aux enfants de découvrir les légumes avec un nouveau regard pour les inviter à en consommer et à devenir des acteurs raisonnés et réfléchis de leurs propres choix alimentaires.

 

CENTRE D’INITIATIVES LOCALES POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’EMPLOI ET DES ACTIVITÉS (CILDEA) : « Qu’est-ce que ce légume : un fruit, une racine, une graine… ? »

Lieu du projet : Département de la Loire (42) – France

L’association interviendra, au cours de l’année scolaire 2016/2017, auprès de 600 écoliers et collégiens, pour les éveiller à l’importance de leurs choix alimentaires. Les supports locaux (cantine, jardin d’école…) seront utilisés ainsi que des maquettes: de la graine au plant, de la fleur au fruit.

Les enfants découvriront l’origine de leurs aliments et les impacts environnementaux du contenu de leurs assiettes.

Les animations menées seront déclinées pour chaque tranche d’âge et permettront aux enfants de comprendre les interactions entre les légumes et leur environnement (sol, eau, insectes….).Elles les aideront à connaitre les légumes et à les percevoir “autrement”. Les élèves apprendront à les reconnaitre, les toucher, les goûter, découvrir la manière dont ils ont poussé… Des ateliers de cuisine (gâteaux à la courgette, bonbons de légumes, etc…) ainsi que des travaux de jardinage viendront compléter les animations.

L’association CILDEA souhaite susciter la curiosité des publics, et rendre aux légumes leurs lettres de noblesse

 

SYNDICAT MIXTE OUVERT (SYMO) CUISINE DES CÉSARS : « Connaître les fruits et légumes, les apprécier pour les manger »

Lieu du projet : Écoles du premier degré (cycles 2 et 3) des communes adhérentes au SYMO – Nevers (58) – France

Cet établissement public veut assurer des animations scolaires sur les thèmes de l’équilibre alimentaire, la nutrition et les fruits et légumes. L’enfant découvre les végétaux, les transforme avec un chef de cuisine et les consomme sous plusieurs formes. En plus de la sensibilisation à l’équilibre alimentaire et à la nutrition, faite par la diététicienne du SYMO, ces animations assurent la promotion des végétaux et visent à faire connaitre et reconnaitre les différents légumes pour en faire apprécier tant les valeurs nutritionnelles que culinaires.

Le but est de :

– donner aux enfants les principes d’une alimentation saine et équilibrée,

– leur apprendre à reconnaître, à utiliser et à transformer les végétaux (les différentes familles de fruits et légumes) sans gaspiller.

– faire que les enfants deviennent des consommateurs adultes avisés.

 

ÉCO-CITOYENNETÉS : « A la reconquête des légumes et légumineuses pour notre santé et celle de la planète »

Lieu du projet : Territoire de la haute vallée de l’Aude (11) – France

Avec ce projet, et pour la 2ème année consécutive, l’association continue de reconnecter les enfants et adolescents avec les légumes et les légumineuses. Elle souhaite créer du lien entre le produit cultivé et l’aliment consommé afin de donner les moyens et l’envie aux jeunes de maîtriser leur alimentation, pour qu’elle soit plus saine et équilibrée.

Le projet vise à donner les moyens aux jeunes de la Haute Vallée de l’Aude de faire évoluer leur comportement alimentaire concernant les légumes et légumineuses en organisant des animations ludiques et interactives, telles que des ateliers du goût, des séances de cuisine et des visites de maraîchers.

 

CRAQUE-BITUME : « On sème avec les tout-petits ! »

Lieu du projet : Ville de Québec – Canada

Le but du projet de cette association canadienne est de familiariser 160 enfants de 2 à 5 ans avec la diversité des légumes. Des activités en lien avec l’alimentation et le jardinage dans les milieux de la petite enfance (enfants de 2 à 5 ans) de Québec seront réalisées.

À travers les interventions prévues, l’idée est de faire découvrir aux jeunes enfants la diversité des légumes existants et les processus qui les amènent jusqu’à l’assiette en proposant des activités ludiques qui mobilisent les 5 sens. Car, c’est en commençant à familiariser les enfants tôt (de 2 à 5 ans) qu’ils développeront un intérêt et une appétence pour les légumes qu’il sera plus facile d’entretenir par la suite.

Des ateliers ludiques pour solliciter leur curiosité naturelle seront mis en place, tels que :

  1. Reconnaissance et familiarisation avec les légumes de saison (à partir des couleurs, des goûts, des odeurs, des textures).
  2. Dégustations et réalisations de pousses et de germinations (pois, maïs, chou, radis, etc.)
  3. Accompagnement à la réalisation d’un petit jardin potager (conception, semis, plantation, entretien, récolte)

Les enfants acquerront ainsi des connaissances sur la provenance des légumes, les besoins des plantes légumières et leur processus de croissance. Enfin, le projet mis en place par l’association permettra également une autonomisation des 16 éducatrices : En effet, elles seront formées et du matériel pédagogique leur sera mis à disposition. Ainsi, le travail de sensibilisation entamé autour des légumes se poursuivra une fois les interventions de l’association réalisées.

 

ASSOCIATION ARTPICULTURE : « Le potager, le cœur de l’école »

Lieu du projet : 10 villages ruraux du département des Hautes-Pyrénées (65) – France

Artpiculture intervient auprès d’une communauté de communes pour installer un jardin potager au sein de 10 écoles et former 10 animateurs à l’animation en agro-écologie selon une pédagogie active. Ce projet bénéficiera à 600 enfants de 6 à 11 ans qui pourront :

– découvrir la biodiversité présente dans un jardin-potager,

– découvrir le plaisir de préparer soi-même un repas, à base de légumes du jardin, avec les autres, et leur faire déguster que ce soit dans le cadre de l’école mais aussi avec les parents et les grands-parents,

– Apprendre les notions d’équilibre alimentaire et d’activités physiques.

Les thématiques des ateliers reprennent des thématiques liées à la saison au jardin :

– Séquence 1 – De la rentrée à la Toussaint : Dessiner le jardin, préparer le sol, aménager les espaces, amender le sol, faire les premiers semis de légumes et d’engrais vert [Cycle de vie d’une plante/ couvert végétal/ vie du sol]. Préparation de plats facilement reproductibles à base de fruits et légumes de saison.

– Séquence 2- De la Toussaint à Noël : Suivre et prolonger le chantier, réaliser les plessis et planter les aromatiques et quelques petits fruitiers. [Multiplication végétative (bouturage, stolonage…), technique du plessis]. Préparation de plats facilement reproductibles à base de fruits et légumes de saison.

– Séquence 3- De Noël à Février: Finaliser le chantier, concevoir, réaliser et installer la signalétique à destination des passants [Pollinisation, fructification…]. Préparation de plats facilement reproductibles à base de fruits et légumes de saison.

– Séquence 4 – De Février à Pâques : Semer, planter, entretenir (paillage, nettoyage, binage, sarclage, tuteurage, arrosage…) [Associations de plantes, les insectes utiles au jardin, les soins aux plantes]. Préparation de plats facilement reproductibles à base de fruits et légumes de saison.

– Séquence 5 – De Pâques à la fin d’année : De nouveau semer, planter, suivre et entretenir. Prendre le temps de contempler. Récolter et valoriser [Reconnaissance des fleurs et des légumes, les besoins des plantes, l’eau au jardin]. Préparation de plats facilement reproductibles à base de fruits et légumes de saison.

 

FREEGAN PONY : « Les ateliers du bon goût »

Lieu du projet : Pantin, Aubervilliers, Paris (75) – France

Le projet vise à sensibiliser les collégiens aux possibilités infinies de recettes végétales en leur faisant :

– goûter des recettes originales à base de légumes destinés à la destruction

– valoriser les légumes abimés ou moches dans des recettes

– donner envie aux jeunes d’être audacieux en cuisine et chez eux en leur donnant des idées de recettes simples, délicieuses, rapides à faire et saines.

L’association souhaite devenir référente en matière de bonnes pratiques alimentaires (équilibre nutritionnel, santé…)

 

MAISON DE QUARTIER DE ROSENDAËL CENTRE : « Les p’tits toqués »

Lieu du projet : Dunkerque (59) – France

Ce projet a pour ambition : d’initier les enfants à une connaissance et compréhension des légumes, de leur apprendre à cuisiner les légumes et à connaître l’origine du légume. L’éducation nutritionnelle et l’éveil au goût sont des objectifs transversaux visés par tous les secteurs d’intervention de la Maison, en halte-garderie, dans les accueils de loisirs enfants et adolescents, et dans les activités pour les adultes.

L’association privilégie la pratique pour ancrer des connaissances. Le projet cible plus particulièrement les légumes dans toute leur diversité. Ils seront travaillés dans les ateliers cuisine crus ou cuits, accommodés de toutes les manières pouvant susciter le plaisir de déguster. Le “faire soi-même” est valorisant pour l’enfant et supprime les attitudes de refus fréquentes devant certains légumes, en particulier les inconnus.

Nous avons l’ambition de contribuer à la bonne santé de nos usagers, d’aider à répandre les bons réflexes alimentaires par l’augmentation de la consommation de légumes variés.

Des ateliers culinaires seront mis en place pour les enfants à l’aide d’une intervenante spécialisée et après chaque séance, ils réaliseront des supports pour comprendre, mémoriser les légumes cuisinés (jeux de quizz, mémory, fiche technique du légume, livre de recettes). Les supports ainsi créés seront exploités dans les activités de la Maison de quartier (les jeux en centre de loisirs, le livre de recettes dans les ateliers cuisine ados et adultes, etc…).

Pour valoriser cette action, les P’tits Toqués participeront à des manifestations telles que la Fête de la soupe.

 

CITÉ NATURE : « Croc’Expo, les fruits, les légumes et moi »

Lieu du projet : Arras (62) – France

Croc’Expo est une exposition temporaire consacrée aux enfants de 3 à 12 ans qui sera inaugurée le 17 mars 2017 à la Cité Nature d’Arras. Le parcours de l’exposition se fera du potager à la santé en passant par la conservation, la gastronomie et le développement durable. Cette exposition de 800 m2, interactive et ludique, a pour mission de sensibiliser les enfants à l’importance de la consommation journalière de fruits et légumes en leur faisant découvrir la diversité des fruits et légumes, en leur expliquant comment ils poussent et en les incitant à en consommer plus pour leur santé.

Manipulations, jeux, odoramas et autres supports pédagogiques sont privilégiés. De nombreuses manifestations telles que marchés de saison, dégustation, conférence de nutritionnistes, etc. viendront compléter cette expo.

 

EDULIA L’ASSO : « Culture de légumes »

Lieu du projet : Pyrénées Orientales (66) – France

Le but de ce projet, destiné aux élèves de classes élémentaires et collèges des Pyrénées orientales, est de faire connaître la diversité des légumes, leur(s) histoire(s), leur production (botanique et agriculture) et de créer des repères pour les inscrire dans une alimentation variée et équilibrée. Il s’agit également d’apporter des connaissances qui permettent de s’inscrire dans la durée. La culture souvent manquante des légumes, est une clé pour retenir l’intérêt de consommer des légumes et de maintenir une diversité alimentaire.

Dans un légume il y a des nutriments, et aussi de l’Histoire, de la géographie, de la botanique, des à priori, des perceptions, de l’agriculture. Ces connaissances culturelles ouvrent un monde à s’approprier pour ne plus avoir peur d’une aubergine !

Ce projet est en deux temps et deux parties, qui peuvent se compléter dans une optique de pérennisation et de liens école-collège. Les ateliers sont participatifs avec expérimentations, manipulations, dégustations et toujours une trace gardée par les élèves avec la constitution d’un livret ou cahier de projet.

 

ŒUVRES DE DON BOSCO : « Jardins scolaires et renforcement nutritionnel de jeunes défavorisés et vulnérables »

Lieu du projet : Maisons d’accueil et de formation et Maison des jeunes – Bakanja ville – République démocratique du Congo.

Le projet vise à valoriser les activités potagères, mais aussi à valoriser les enfants qui les pratiquent, à leur faire connaître de nouveaux légumes, autant dans la production que dans la préparation, à les sensibiliser sur l’importance des légumes, et à leur fournir des apports nutritionnels additionnels.

La première étape sera d’aménager avec les enfants des petites parcelles afin de les rendre fertiles et de les sécuriser. Par la suite, les enfants cultiveront les légumes de saison qu’ils connaissent bien. Progressivement, ils seront sensibilisés sur l’existence, la culture et la préparation d’autres légumes moins connus et moins utilisés (poivrons, poireaux, carottes, tomates, oignons, céleri). La sensibilisation au goût et à l’importance de ces légumes peu connus sera essentielle, ainsi que l’introduction de méthodes naturelles de lutte contre les insectes. Cela se fera au travers de moyens ludiques et éducatifs, mais aussi en participant à la cuisine faite par les jeunes, et en s’asseyant à table avec eux.

Au Haut-Katanga, l’agriculture, qui pourtant représente une grande partie de l’économie des familles, est peu valorisée, surtout en termes de métier. Par ailleurs, les cultures sont souvent peu variées, menant à une alimentation pauvre en minéraux, vitamines et micronutriments. De plus, les enfants de la rue proviennent souvent de familles très pauvres ne pouvant s’offrir, dans la plupart des cas, qu’un repas par jour. Ce projet, qui s’étalera sur 9 mois et qui inclura également des sessions d’alphabétisation (apprentissage du nom des légumes), va donc permettre à ces enfants d’améliorer leur ration alimentaire en matière de micronutriments grâce aux légumes produits et cuisinés.

 

ARO VELONA : « L’éducation nutritionnelle, partie intégrante de l’apprentissage au centre Tsara Fianatra »

Lieu du projet : Ambotofinandrahana – Madagascar

Ce projet s’inscrit dans l’objectif de permettre à plus de 200 enfants souffrant de faim et de malnutrition, de connaître durablement les légumes au travers de la culture des légumes et l’achat de plants qui permettront de pérenniser les activités initiées grâce au projet, mais également de les initier à l’éducation nutritionnelle pour une nourriture saine et équilibrée, de changer leurs habitudes de culture et d’alimentation.

La diversité des activités réalisées tout au long de l’année (dessins, jeux de connaissances générales, marionnettes, atelier cuisine, expositions, mise en place d’un jardin potager et d’un verger…) permettra de les sensibiliser et de leur faire comprendre de manière ludique, qu’il faut changer durablement leurs comportements alimentaires. Ils pourront alors, à leur tour, influencer leurs parents pour changer les habitudes de culture et d’alimentation de toute la famille.

 

CYBUS IN FABULA : « Ente Sacra Famiglia »

Lieu du projet : Écoles, salles de conférence en Italie

Ce projet vise à créer les conditions propices à la promotion d’une culture du bon comportement alimentaire avec des fruits et légumes notamment et à considérer les adolescents comme les tuteurs d’une campagne de promotion des bonnes habitudes alimentaires auprès des enfants mais aussi de leurs parents.

La recherche sur les politiques à long terme d’une bonne éducation alimentaire commencera par l’élaboration d’un questionnaire établi par les adolescents avec l’aide de leurs professeurs. Questionnaire qui sera ensuite soumis aux enfants de 5 à 10 ans.

Il est également prévu la création de contes de fées écrits par les adolescents pour les enfants et aussi la création d’un site web avec les matériaux du projet qui touchera donc un public plus large : enfants, adolescents, professeurs, éducateurs, nutritionnistes, parents…

 

AMITIÉS CITÉ : “Cuisine et jardine !”

Lieu du projet : Toulon (83) – France

L’association cherche, par ce projet, à encourager les comportements favorables à la santé en informant, sensibilisant et agissant sur l’équilibre alimentaire. Elle a donc pour objectifs de rendre l’enfant capable de savoir d’où viennent les légumes et leur saisonnalité, de donner envie à l’enfant de consommer régulièrement des légumes et de rendre l’enfant en mesure de connaître l’importance des légumes dans une alimentation équilibrée et variée.

Afin de mieux faire connaître les légumes aux enfants, seront organisés des ateliers de cuisine autour du légume et des activités de jardinage qui permettront aux 30 enfants fréquentant l’association, de suivre leurs plantations en se rendant plus fréquemment au potager et ainsi mieux appréhender les saisons.

 

ASSOCIATION SOLIDARITÉ POUR LA VIE : « Du jardin scolaire à la cantine scolaire de l’école primaire publique rurale de Kayalé au Togo »

Lieu du projet : Ville de Kayalé – Préfecture d’Assoli – Togo

Le projet a pour but d’améliorer la connaissance de 200 enfants de milieu rural de 6 à 13 ans sur la diversité, les bienfaits, la production et la préparation des légumes, d’améliorer les repas de la cantine scolaire et de réduire les absences et les abandons des enfants en période de soudure (mars avril, mai juin).

Il permettra aux enfants de connaitre les différents légumes, de se familiariser avec, d’apprendre à les cultiver dans leur propre jardin mais aussi de savoir les préparer et les consommer dans leur propre cantine. Grâce à ces actions, ils développeront leurs connaissances et pourront continuer à évoluer dans leur comportement alimentaire et éviter ainsi la malnutrition dont ils souffrent habituellement en milieu rural.