Résultats d’une étude réalisée sur les habitudes alimentaires des étudiants

dorm-etudiant-cuisiner-legumes-fondation-bonduelle© Shutterstock

Manger RUsé, projet subventionné par la Fondation Louis Bonduelle lors de son appel à projets de l’hiver 2009-2010, est un programme mené par le Service de Santé Universitaire de Clermont-Ferrand sur les habitudes alimentaires des étudiants en cité universitaire. Dans ce cadre, une enquête a été réalisée et des actions ont été mises en place […]

Manger RUsé, projet subventionné par la Fondation Louis Bonduelle lors de son appel à projets de l’hiver 2009-2010, est un programme mené par le Service de Santé Universitaire de Clermont-Ferrand sur les habitudes alimentaires des étudiants en cité universitaire. Dans ce cadre, une enquête a été réalisée et des actions ont été mises en place en conséquence.
Les résultats de cette enquête ont été présentés aux dernières JFN (Journées Francophones de la Nutrition) à Reims en décembre 2011.
Sur 266 questionnaires traités (52% de femmes et 48% d’hommes), 7,8% de la population enquêtée souffre d’insuffisance pondérale (notamment pour des femmes) et 10,7% de surpoids (plus fréquemment pour les hommes).
67 % pensaient que le « menu équilibre » proposé toute la semaine au resto U pourrait aider les étudiants à mieux manger et donc à protéger leur santé.
96% des étudiants ont approuvé le fait qu’une alimentation équilibrée au quotidien a un impact positif sur la santé.