Derrière les Rencontres: des idées, aussi, pour changer le monde

rencontres-2018-orateurs-agriculture-urbaine-joelle-zask-antoine-jacobsohn

Pour la 11e année consécutive, la Fondation Louis Bonduelle vous donne RDV pour son édition annuelle des Rencontres, le 12 juin prochain, en partenariat avec la Chaire UNESCO Alimentations du monde. Découvrez l’univers des Rencontres consacrées à l’agriculture urbaine en quelques minutes avec Joëlle Zask et Antoine Jacobsohn, deux de nos prestigieux orateurs invités.

Joëlle Zask

joelle-zask

Philosophe, spécialiste de philosophie politique et du pragmatisme, Joëlle Zask est maître de conférences HDR à l’Université de Provence. Elle a traduit et introduit en France les oeuvres de John Dewey, en particulier, «Le Public et ses problèmes», ouvrage essentiel pour la compréhension actuelle des problèmes politiques dans un univers incertain. Comme Dewey, elle s’intéresse aux conditions culturelles de nos représentations politiques dans les démocraties libérales.

Son dernier livre, «Quand la place devient publique» questionne le rôle des places dans les pratiques de la citoyenneté et de la démocratie.

Ses réflexions sur l’agriculture urbaine
«L’agriculture a toujours posé des questions très fortes sur la subsistance des démocraties libérales. Elle a aussi toujours été source d’inégalités sociales. Ainsi, les populations paysannes ont été historiquement marginalisées sur la place politique, alors qu’elles représentaient sous l’ancien régime 80 à 90% de la population. Or, la disqualification de la classe paysanne est clairement un souci pour l’édification d’un système politique».

«À la question de savoir si l’on assiste au retour à la terre et à celui de l’agriculture en ville, je réponds non. C’est davantage un retour en visibilité, qui est porté par un sentiment de résurgence en Europe, en Russie, en Amérique du Sud ou encore en Asie. C’est aussi une des conséquences des crises économiques de ces dernières années, qui favorisent la recrudescence de jardins partagés pour favoriser le redémarrage économique et la sécurité alimentaire. Un phénomène qui s’observe à nombreuses reprises dans l’histoire contemporaine.»

«L’agriculture urbaine signe aussi le besoin d’une agriculture qui a du sens, qui nourrit une politique de sociabilité démocratique, plus qu’elle n’alimente.»

Antoine Jacobsohn

antoine-jacobsohn

Après des études d’agronomie, Antoine Jacobsohn est devenu historien par intérêts. De l’intérêt pour l’alimentation et la «dégustation», l’art du bien manger, mais aussi de l’intérêt pour les livres. Il est aujourd’hui responsable du «Potager du Roi», site historique de l’Ecole nationale supérieure de paysage à Versailles. Construit entre 1678 et 1683 par Jean-Baptiste La Quintinie, à la demande de Louis XIV, il est classé monument historique et jardin remarquable. Ses jardiniers perpétuent l’art de la taille et cultivent une grande diversité de fruits et légumes anciens et nouveaux dans un jardin à la Française, en appliquant des méthodes modernes et durables.

Son rapport à la terre et au potager du Roi
«Il existe des relations profondes entre comment nous jardinons et comment nous prenons soin de notre environnement. Cette relation intime entre comment on prend soin d’un petit morceau de la terre et son influence sur notre planète relève de la symbolique du jardin et représente l’enjeu d’aujourd’hui.»

«Le Potager du Roi est un site patrimonial, mais c’est aussi et avant tout un lieu où on pense à son propre temps et à ce qui viendra après, tout comme le faisait déjà Louis XIV. À l’époque, son projet était d’impressionner le monde entier et de démontrer la grandeur de la France, en créant à la fois un lieu de production et de promenade. Bref, en joignant l’utile à l’agréable. C’était un lieu de consommation et un lieu d’expérimentation, un esprit qui demeure intact aujourd’hui. Notre objectif: en quoi le passé peut-être utile aujourd’hui et comment le magnifier? L’enjeu est donc de lier le Potager du Roi à des questions contemporaines.»

Inscrivez-vous aux Rencontres 2018 de la Fondation dès maintenant en vous rendant sur la page consacrée aux participants.

Pour continuer à découvrir les orateurs des Rencontres,
consultez les articles qui leurs sont dédiés