Remettre la biodiversité au cœur de l’assiette

Avec l’opération québécoise Gardiens de semences, semenciers, chefs et cultivateurs s’allient pour préserver la biodiversité.

Selon la FAO, 75% de la biodiversité mondiale a disparu en un siècle. En cause ? En partie notre modèle de production. Un modèle qui favorise la standardisation et l’uniformisation des semences. Pour sauver des variétés en voie de disparition, l’organisme québécois Arrivage (ex Chef514) a décidé de lancer une véritable opération de sauvetage.

 

1 semence, 1 chef, 1 cultivateur pour préserver notre biodiversité

Le principe est simple. Son catalogue de semences à préserver sous le bras, Arrivage contacte des chefs particulièrement sensibles aux produits locaux avec une proposition : parrainer la semence de leur choix. « C’est l’occasion pour les chefs d’avoir accès à des produits comme la betterave crapaudine, la tomate zébrée ou la carotte Dragon. Des produits qu’ils ne trouveraient pas chez les gros distributeurs. » souligne Thibault Renouf, fondateur d’Arrivage. Une fois la semence sélectionnée, Arrivage se charge de dénicher un agriculteur. Commence alors un véritable partenariat. « Les chefs acceptent le côté aléatoire de l’agriculture. Ils savent que les cultivateurs ne sont pas à l’abri des parasites, des variations météo ou encore des oiseaux ! ». C’est en effet ce que le chef Étienne Huot du restaurant La Récolte espace local a pu constater. Car Thierry Poniewiera de la Ferme Olac n’a rien pu faire face aux volatiles qui ont littéralement dévoré toute sa production de Gourgane Baie St Paul.

 

Redécouvrir des variétés patrimoniales

Mais globalement, ce sont des histoires à succès auxquelles assiste Thibault Renouf. Depuis le début de l’été, il est chaque fois présent lorsque le cultivateur livre sa récolte chez le chef.  Ou quand le chef vient récolter lui-même ses produits, à l’image du chef Antonin Mousso. Parrain du melon d’Oka, le chef du restaurant Mousso a rejoint Manon Dolbec sur ses terres cet été. Au programme: ramasser ensemble le fruit miraculeux. Variété de melon créée au Québec en 1910, le melon d’Oka avait effectivement disparu de la Belle Province depuis les années 60. Redécouverte par hasard dans un catalogue de semences aux États-Unis, cette variété patrimoniale a été réintroduite au Québec en 2014 à très petite échelle. « Les chefs qui participent à Gardiens de semence sont engagés. Ils se font un véritable devoir de contribuer à sauver des produits en danger de disparition ou à faire découvrir des variétés oubliées ». Quant aux cultivateurs, ils apprécient particulièrement cette relation de proximité qui leur permet d’accéder directement aux chefs, sans intermédiaire.

 

Pour 2018, première année de l’opération, Gardiens de semences a réuni 14 chefs et 8 cultivateurs autour de 14 semences en danger. Pour 2019, l’objectif est de passer à 50 semences. Quand on voit l’intérêt pour les produits locaux qui ne cesse d’augmenter au Québec, combiné avec un attrait marqué pour la consommation durable, on peut penser que les consommateurs seront au rendez-vous.

 

Ressources

Opération Gardiens de semences

Arrivage

Credit photos: Arrivage

Tags

Articles liés

Recipes

Pumpkin gratin

Children like pumpkin because of its natural sweetness. Served as a gratin, it makes a good vegetabl...

Lire la suite
Recipes

Delicious aubergines

Garnish with crunchy vegetable sticks (carrots, pepper, spring onions, etc.). Excellent with grilled...

Lire la suite
Food waste

What is “local consumption”?

While many people are now familiar with the ‘eat local’ concept and it is widely applied, consumers ...

Lire la suite

Putting Biodiversity Back on Our Plates

Seed growers, chefs and farmers join Quebec’s seed guardian initiative [Gardiens de semences] to preserve biodiversity.

According to the UN’s Food and Agricultural Organization (FAO), 75% of the world’s crop diversity was lost in the last century. Partly to blame is our production model, which promotes seed standardization. This spurred Quebec organization Arrivage (formerly Chef514) to launch an initiative to rescue endangered seed varieties.

 

1 seed, 1 chef, 1 farmer to preserve our biodiversity

The principle is simple. With a catalogue of endangered seeds tucked under his arm, Arrivage’s founder Thibault Renouf contacts chefs who value local produce to see if they’d like to help save a particular seed. “It’s a chance for chefs to cook with Crapaudine beets, Red Zebra tomatoes or Dragon carrots—varieties they couldn’t get from big distributors,” says Renouf. The next step is to find a farmer to grow the seed. Then a partnership is born. “Chefs know farming is unpredictable, and that farmers may have to deal with pests, changes in weather or even birds.” Étienne Huot, chef at La Récolte – Espace Local restaurant, certainly does. There was nothing Thierry Poniewiera of Ferme Olac could do when birds ate his entire Baie-Saint-Paul fava bean crop!

 

Rediscovering heirloom varieties

On the whole, Renouf helps create success stories. Since the start of summer, he’s been present every time growers have delivered their produce to chefs, and when chefs have harvested the crops themselves. Mousso restaurant chef and Oka melon sponsor Antonin Mousso met Manon Dolbec on her farmland this summer and together they harvested this miraculous fruit. The Oka melon, created in Quebec in 1910, disappeared from the Belle Province in the ’60s. Rediscovered by chance in a U.S. seed catalogue, this heirloom variety was reintroduced on a very small scale in Quebec in 2014. “Chefs working with Gardiens de semences are committed to saving endangered varieties and introducing people to forgotten ones,” said Renouf. And the farmers love working directly with chefs in a close partnership.

 

In 2018, its first year, Gardiens de semences partnered 14 chefs with 8 growers to protect 14 endangered seed varieties. The 2019 goal is 50 seeds. Given the growing interest in local produce and sustainable consumption in Quebec, consumers are bound to support the initiative—and biodiversity.

 

Resources

Opération Gardiens de semences

Arrivage

Photos credit: Arrivage