La carotte: du soleil au bout de la fourchette

carrots-carotte-soleil-peau-beta-carotene

«Mange tes carottes, ça donne les cuisses roses!». «Les carottes, ça rend aimable! ». «Le jus de carottes, c’est bon pour le teint». Autant de dictons et recettes de grand-mère que nous avons tous entendus maintes fois… mais pas toujours crus! Et pourtant…

La carotte est riche en bêta-carotène

Pour mieux comprendre ces petites phrases, pénétrons au cœur de la carotte. Elle se révèle extrêmement riche (12 000 microg/100g !) en un composant qui porte d’ailleurs son nom: le bêta-carotène ou pro-vitamine A.

Si la carotte est le vainqueur toutes catégories question béta-carotène, elle n’est quand même pas la seule à en contenir: persil (6 000 microg/100g), cerfeuil frais (5 000 microg/100g), bettes, potimarron, mâche, épinard (de l’ordre de 4 000 microg/100g) fenouil, poivron (environ 3 000 microg/100 g) sont également riches en ce précieux composé…

En comparaison, les apports nutritionnels conseillés sont de 800 microgrammes de vitamine A en équivalent rétinol par jour pour les hommes, et de 600 microgrammes par jour pour les femmes (ANSES). On recommande 60% des apports provenant des caroténoïdes, soit entre 2000 et 2500 microgrammes par jour.

Mais quel rapport entre le bêta-carotène et notre teint hâlé?

C’est simple: le bêta-carotène est le pigment jaune ou orangé qui donne sa belle couleur à la carotte… ou à notre peau pour peu qu’on la mette à notre menu!

Ainsi, lorsque ce pigment naturel est consommé en quantité suffisante via l’alimentation, on observe une légère coloration orangée de la peau. De quoi justifier l’adage de nos grand-mères sur les cuisses roses, sur le teint, et sur le fait d’être «aimable»: au sens premier du terme (notre peau devient si hâlée que tout le monde va nous aimer), et apparemment même, aussi, du point de vue de notre caractère. Il semblerait en effet que croquer une carotte aiderait à se calmer quand on a les nerfs en pelote !

Pourquoi il ne faut jamais s’arrêter d’en manger?

Ce joli teint disparaît dès l’arrêt d’une forte consommation d’aliments riches en bêta-carotène. Alors n’attendons pas: dégustons des carottes râpées, des gratins de bettes, des salades de mâche, des poivrons confits ou encore des salades de fenouil, mais aussi les jus de ces légumes crus, pour conserver nos belles couleurs estivales et prolonger le doux sentiment d’être encore en été.