De plus en plus de légumes sur les édifices de Montréal !

teaching-kit pédagogique-botanique-fondation-bonduelle© Shutterstock

Ces dernières années l’agriculture urbaine se déploie de plus en plus à Montréal avec la création de multiples initiatives de productions maraîchères.

Le Palais des congrès est un précurseur en agriculture urbaine avec son toit végétalisé et son projet de culture hydroponique sur un mur en toile. Récemment la vente par un supermarché de légumes biologiques cultivés sur son toit, témoigne de l’engouement des entrepreneurs et des citadins pour les fermes locales.

Expérimentation en agriculture urbaine sur le toit du Palais des congrès

 

Le Laboratoire d’agriculture urbaine de cet édifice constitue un lieu d’expérimentation des nouvelles pratiques de verdissement urbain sur de grandes superficies de toit. Depuis 2011, Culti-VERT est un grand potager de plus de 450 bacs. Il permet d’explorer diverses techniques de culture de légumes, de fruits, de plantes aromatiques et médicinales et de fleurs. Ce jardin vise la préservation du patrimoine végétal en particulier pour des variétés rares ou anciennes d’oignon, d’épinard, et de tomate. Ce toit potager est réalisé avec l’expertise de l’entreprise La ligne Verte.

Lancé en 2016, VERTical est un mur de type échafaudage recouvert de membranes naturelles et synthétiques. On y cultive des fines herbes, des légumes à feuilles, des fraises et des fleurs comestibles. Cette première initiative en Amérique du Nord a été développée en collaboration avec AU/LAB, Laboratoire de recherche, d’innovation et d’intervention en agriculture urbaine associé à l’Institut des sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal.

Pour favoriser la pollinisation de ces deux projets, trois ruches d’abeilles sont aussi installées sur le toit avec la collaboration de Miel Montréal.

Au-delà de la production maraîchère et florale, ces initiatives ont pour objectifs la réduction des îlots de chaleur et l’amélioration de la qualité de l’air. C’est aussi un moyen de promouvoir les projets d’agriculture en ville auprès des édifices voisins. De plus, ces projets intègrent une dimension locale et communautaire. Les récoltes de légumes, fines herbes, fruits et fleurs sont cuisinées par le traiteur du Palais des congrès et remises en partie à des organismes venant en aide aux personnes itinérantes.

Des légumes biologiques sur le toit d’un supermarché

Dans l’arrondissement Saint-Laurent à Montréal, une épicerie vient de lancer la culture sur son toit de légumes biologiques qu’elle vend en magasin. Avec la collaboration des experts de la Ligne verte, cette ferme produit une trentaine de variétés de légumes vendus sous le nom Frais du Toit. Les clients peuvent suivre en direct sur écran, le travail de cet immense jardin potager qui se déroule au-dessus de leurs têtes.

Géré par une famille audacieuse, le supermarché souhaite faire découvrir à ses clients les enjeux de la culture maraîchère biologique. Cette initiative permet de réduire le gaspillage alimentaire en magasin et de sensibiliser les consommateurs à l’agriculture locale et aux innovations en développement durable.