Atouts
pour la santé

Du vert antioxydant
La partie verte de la feuille de bette est particulièrement riche en pro-vitamine A ou béta-carotène: cette vitamine est essentielle à la peau, aux tissus et à la vision. Surtout ne pas la jeter et la cuisiner aussi.

La bette est aussi source de:

  • Fer: formation des globules rouges; ce nutriment fait souvent défaut aux femmes, aux enfants et aux adolescents
  • Vitamine C: peau et collagène, système nerveux, fonctions psychologiques, système immunitaire, anti stress oxydatif
  • Potassium: système nerveux, fonction musculaire, pression sanguine

 

La bette contient aussi:

  • du magnésium
  • du calcium
  • du phosphore

Le bon moment
pour en manger

De juin à novembre.

Cultivée en plein champ, elle sera récoltée de juin à novembre, la pleine saison pour la savourer! En dehors de cette période, la production est réalisée sous serre.

  • janvier
  • février
  • mars
  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre

Potager
ou balcon en ville?

La bette est une plante bisannuelle. Elle apprécie les sols assez riches, frais, profonds et à pH neutre (pH = 7).

Pour tout savoir sur la façon de cultiver la bette, rendez-vous sur la rubrique consacrée exclusivement à ces conseils.

Choisir
et conserver

Pour bien choisir vos bettes

  • A la palpation, les côtes doivent être fermes et bien blanches. Les feuilles ne doivent pas se déchirer et être bien vertes et uniformes.

Pour bien conserver vos bettes

  • Conservez-les au frais, dans le bac à légumes du réfrigérateur, durant 2 à 3 jours.
  • Vous pouvez également les congeler, après les avoir préalablement blanchies à l’eau bouillante.

Astuces
et tour de main

La bette se prépare…

Les côtes et les feuilles n’ont pas la même saveur et donc, pas les mêmes préparations.

  • Plus fibreuses, les côtes nécessitent des temps de cuisson plus importants que les feuilles: 10 à 15 minutes pour les côtes. N’hésitez pas à enlever les fils quand vous coupez les côtes en morceaux.
  • Les feuilles cuisent plus vite (7 minutes en moyenne, selon les modes de cuisson). Attention, elles sont aussi plus amères!  Généralement, on les cuit d’abord à l’eau, avant de les faire revenir dans un corps gras ou de les incorporer dans une préparation.

La bette se marie avec…

Les feuilles conviennent parfaitement pour les omelettes, en tourte sucrée (une spécialité de Nice), en tarte salée al djote (une spécialité Belge!).

Avec les côtes, vous savourerez de délicieuses quiches, tartes, soupes, gratins…

Tout le monde
en mange?!

bette-quiche-bonduelle

Enfants en bas âge

Les bébés peuvent en manger à partir de 6 mois. Les feuilles, plus amères que les côtes, devront probablement être proposées à plusieurs reprises avant que votre enfant ne s’en régale. Raison de plus pour lui en proposer dès 6 mois, lorsque les enfants acceptent 80% des aliments proposés, et développent leur palais. Après 12 à 18 mois, les enfants rejettent plus d’aliments et en priorité ceux qui sont amers. Mieux vaut qu’ils aient appris à aimer un maximum de légumes différents avant cet âge.

Et tous les autres…

Chez les personnes âgées, la meilleure recette pour la faire apprécier est assurément un beau gratin doré au four! D’une manière générale, le mariage des bettes avec le fromage et la béchamel est toujours réussi. La cuisson longue des gratins permet une texture moins fibreuse des côtes – la texture fibreuse est généralement rejetée par les personnes âgées – et se montre nutritionnellement intéressante car source de produits laitiers et de calories, dont elles ont besoin!

Retrouvez plein d’autres astuces pour faire manger des légumes aux enfants

Et ça vient d’où?
Origines et variétés

Origines

Les bettes sont principalement originaires d’Italie, de France et d’Espagne.

Variétés

On s’est longtemps contenté de distinguer la bette à carde rouge de celle à carde blanche mais à la fin du XIXème siècle quand ce légume était très prisé, on dénombrait 8 à 10 variétés cultivées. On parle de Swiss Chard, en anglais, de « betterave argentée » et d’”épinard perpétuel » pour dénommer les différentes variétés dont les couleurs passent du vert clair à foncé, à la robe rouge, pourpre ou argentée.

Les deux variétés les plus fréquents en Europe aujourd’hui sont la blonde à carde verte et la verte à carde blanche. Elles se déclinent en plusieurs terroirs, comme par exemple « de Nice » ou « d’Ampuis », pour la bette verte.

A savoir. Il ne faut pas confondre les bettes avec les cardons, la première étant composée de la feuille et de la carde, le cardon étant un légume dont on ne consomme que la côte (le pétiole).

Les recettes
que nous aimons

Recettes

Bettes à la saucisse de Morteau

Une recette complète qui apporte tout ce qu'il faut pour un dîner : complétez avec un fruit frais ou...

Lire la suite