Lutte contre l’insécurité alimentaire à Côte-de-Beaupré

Épicerie communautaire

Un organisme communautaire a mis en place un partenariat à travers 11 municipalités pour rejoindre l’ensemble de la population souffrant d’insécurité alimentaire.

Depuis 1998, Ressources familiales Côte-de-Beaupré œuvre pour soutenir les familles d’enfants de 0 à 12 ans dans cette région proche de Québec. Désireux de répondre plus largement au problème d’insécurité alimentaire des habitants, l’organisme communautaire a opté pour les alliances.

 

L’insécurité alimentaire, au cœur des priorités de tous les organismes communautaires

« L’insécurité alimentaire constitue un véritable frein pour toutes les personnes en difficulté. Problèmes de santé mentale, faibles revenus, décrochage scolaire, isolement… Nous voulions permettre à toutes ces personnes d’avoir accès à des aliments » explique Véronique Vézina, directrice par interim.

En 20 ans, l’organisme a acquis une solide expertise. Elle offre en effet un dépannage alimentaire d’urgence et une épicerie communautaire aux familles. Si l’équipe sait comment rejoindre cette clientèle, elle manque de ressources pour identifier et rejoindre les autres habitants dans le besoin. « Nous avons alors eu l’idée de rassembler des partenaires autour de ce projet. Des partenaires qui connaissent et sont en contact avec des personnes en situation d’itinérance, de chômage, d’exclusion… ».

C’est ainsi qu’une dizaine d’organismes communautaires, chacun intervenant auprès d’une clientèle spécifique, se sont réunis autour de Ressources familiales Côte-de-Beaupré. « Pour être le plus efficaces possible, nous avons décidé de ne pas chercher à établir des critères d’évaluation communs. Chaque organisme fait donc sa propre évaluation et nous réfère les personnes vulnérables » continue Véronique.

 

Épicerie communautaire et ateliers de cuisine créative

Chaque mois, les personnes préalablement identifiées par les organismes partenaires ont ainsi accès à l’épicerie communautaire. « Grâce à la subvention de 100 degrés / Fondation Louis Bonduelle, nous avons ouvert un deuxième point de service à Château-Richer. Tous les aliments sont gratuits. Nous pouvons compter sur le soutien de Moisson Québec et de partenaires locaux pour l’approvisionnement ».

Des ateliers de cuisine créative sont également offerts. L’idée est d’amener les participants à préparer des plats à partir des denrées disponibles. Une façon de développer leurs habiletés culinaires, mais aussi de lutter contre le gaspillage alimentaire. « Nos ateliers permettent d’apprendre à apprêter de multiples façons des fruits et légumes de saison, de faire découvrir des produits moins connus qui sont souvent délaissés dans l’épicerie par manque de connaissance ». Trois ateliers sont ainsi programmés chaque mois à Beaupré, Château-Richer et Saint-Tite-des-Capes.

 

Grâce à ces partenariats, Ressources familiales Côte-de-Beaupré a doublé le nombre de familles bénéficiaires de l’épicerie communautaire. Quant aux ateliers de cuisine créative, la demande est en constante augmentation. Autre résultat fort intéressant : les paniers des familles qui participent aux ateliers sont plus souvent garnis de fruits et légumes frais. Signe que cuisiner fait aimer les légumes!

 

Le projet sécurité alimentaire en partenariat est l’un des lauréats de l’appel de projets de 100º “S’approvisionner autrement: fruits et légumes à l’année pour tous!”, conduit en partenariat avec la Fondation Louis Bonduelle.

100º est la référence en saines habitudes de vie au Québec.

 

Ressources

Véronique Vézina, directrice par interim de Ressources familiales Côte-de-Beaupré