Atouts
pour la santé

Un allié pour l’intestin!

Le topinambour est peu calorique et source de fibres. Il contient en particulier, de l’inuline, une fibre fermentescible qui exerce plusieurs actions bénéfiques dans le côlon, dont celles de régulation du transit. L’inuline donne aussi au topinambour sa saveur sucrée. Bien doté en potassium et pauvre en sodium, le topinambour contribue à stimuler l’élimination.

Le topinambour est aussi:

  • source de potassium (système nerveux, fonction musculaire, pression sanguine)

 

Il contient aussi:

  • de la vitamine B1
  • de la vitamine B3 
  • du fer

Le bon moment
pour en manger

L’automne et l’hiver.

Le topinambour est typiquement un légume d’hiver. Il apparaît sur le marché à l’automne jusqu’au début du printemps (novembre à mars).

  • janvier
  • février
  • mars
  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre

Potager
ou balcon en ville?!

Le topinambour (Helianthus tuberosus, de la famille des Astéracées) est une plante vivace rhizomateuse (tige souterraine vivace), résistante au froid, qui apprécie un sol riche en humus, drainé et pas trop humide, ainsi qu’une exposition ensoleillée ou à mi-ombre.

Pour tout savoir sur la façon de cultiver le topinambour, rendez-vous sur la rubrique consacrée exclusivement à ces conseils.

Choisir
et conserver

Pour bien choisir vos topinambours:

  • Un topinambour est de forme irrégulière, c’est normal!
  • Sa fermeté est un signe de fraîcheur.

Pour bien conserver vos topinambours:

  • Ils sont plus fragiles que la pomme de terre et se conservent au réfrigérateur quelques jours dans le bac à légumes, voire une semaine s’ils sont conservés dans un sac plastique.

Astuces
et tours de main

Le topinambour se prépare…

Petite boule noueuse et croustillante qui ressemble à une pomme de terre déformée ou bien à des morceaux de gingembre, le topinambour possède la texture et le goût rafraîchissant des châtaignes d’eau.

Une fois pelés, arrosez-les de jus de citron pour éviter l’oxydation. À noter qu’il est plus facile à peler après la cuisson!

On le consomme cuit à l’eau, à la vapeur, frit ou dans la soupe.

Les repères de cuisson:

  • 20 minutes: à l’eau bouillante. Ne prolongez pas trop la cuisson, car comme la pomme de terre, il se délite.
  • 10 minutes: à la poêle, après avoir été ébouillanté.
  • 25 minutes: à la vapeur.
  • 45 minutes: au four.

Le topinambour se marie avec…

Cru. Les jeunes topinambours peuvent être incorporés crus dans des salades, à condition d’être arrosés de jus de citron pour éviter de noircir. La sauce rémoulade lui convient aussi bien qu’au céleri-rave.

Cuit. Il se cuisine très bien en purée, en gratin ou à la crème (il peut remplacer les châtaignes d’eau et les pommes de terre). Il peut également être consommé frit ou dans une soupe où il apportera une petite touche sucrée. Il accompagne très bien le poireau, le céleri-rave et la volaille. Il est délicieux, encore tiède en vinaigrette, sur un lit de mâche.

Tout le monde
en mange?!

topinambour-soupe-bonduelle

Enfants en bas-âge

En raison de la présence d’inuline, le topinambour peut s’avérer un peu plus difficile à digérer chez le bébé. Faites-leur tester après l’âge de 36 mois. Les plus grands l’apprécieront énormément pour sa saveur sucrée.

Et tous les autres…

Certaines personnes peuvent rencontrer quelques désagréments digestifs en le consommant (syndrome de l’intestin irritable). Toutefois, lorsque les symptômes s’atténuent ou en rémission, il ravira les papilles par sa note sucrée, qui ressemble à celle de l’artichaut.

Retrouvez plein d’autres astuces pour faire manger des légumes aux enfants

Et ça vient d’où?
Origines et variétés

Origines. Originaire d’Amérique du Nord, il était cultivé par les Amérindiens dans la région qu’on appelle maintenant la Nouvelle-Angleterre située au nord-est des États-Unis, mais également au Québec. Aujourd’hui, la production est assurée par les Pays-Bas, la France et l’Allemagne.

Variétés. Le topinambour est un tubercule bosselé. Sa chair blanche ou jaunâtre est croquante, juteuse et sucrée. Il n’en existe que quelques variétés dans cette catégorie dont «Stampede» et «Challenger» sont les représentants les plus connus.

Il existe aussi des variétés à forme allongée et à surface lisse. De saveur plus fine, ces tubercules sont en outre plus faciles à peler, si bien que ces variétés sont recherchées à la fois des gourmets et des gourmands pressés: «Fuseau» et «Volga 2» sont les plus connues.

L’espèce Bianka possède un tubercule blanc de forme irrégulière, pouvant être récolté en octobre. Topianka est une espèce à bon rendement qui offre des tubercules blancs. Waldspindal est une espèce très productive, à longs tubercules violet clair, riches en inuline.

Les recettes
que nous aimons

Recettes

Cake aux topinambours et au lard

Attention aux cakes, toujours très riches en matière grasses et donc, en calories. En augmentant la ...

Lire la suite
Recettes

Salade de mâche aux topinambours

Cette salade, légère et vitaminée, et avec sa saveur sucrée apportée par le topinambour, comblera le...

Lire la suite