Atouts
pour la santé

Un petit grain sain et économique!

Les haricots blancs comme tous les légumes secs sont parmi les aliments d’origine végétale les plus riches en protéines. De plus, ils sont dépourvus de graisses.

Ces deux caractéristiques en font un atout important pour la santé, contribuant à un régime alimentaire équilibré, à moindre coût!

Il contient aussi:

  • du fer
  • du calcium

Riche en potassium et pauvre en sodium, il possède naturellement des vertus diurétiques.

Le haricot blanc est aussi:

  • source de vitamine B9: renouvellement cellulaire, très intéressant pour les femmes enceintes pour le développement du fœtus, et chez les enfants en croissance, ainsi que pour les personnes convalescentes
  • source de potassium: système nerveux, fonction musculaire, pression sanguine
  • source de magnésium: réduction de la fatigue, énergie, synthèse de protéines, contraction musculaire, transmission nerveuse, santé des os et des dents
  • source de fibres: régulation du transit intestinal, satiété

Le bon moment
pour en manger

Le haricot blanc est disponible toute l’année, car il est consommé sec et généralement appertisé!

  • janvier
  • février
  • mars
  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre

Potager
ou balcon en ville?

Le haricot blanc est une plante annuelle souvent buissonnante ou grimpante. Chaque gousse renferme de 4 à 12 graines, réniformes, de couleur blanche. La culture du haricot blanc se pratique sur un sol ni trop acide, ni trop calcaire.

Pour tout savoir sur la façon de cultiver le haricot blanc, rendez-vous sur la rubrique consacrée exclusivement à ces conseils.

Choisir
et conserver

Pour bien choisir vos haricots blancs

  • Privilégier la fraîcheur dans la date limite de consommation: les haricots blancs les plus récents sont plus digestes, et provoquent moins de désagréments digestifs (flatulences, borborygmes).

Pour bien conserver vos haricots blancs

  • Au sec, à l’abri de la lumière, durant 1 an maximum.

Astuces
et tours de main

Le haricot blanc se prépare…

Trempage obligatoire avant cuisson pour les haricots blancs secs! Une nuit dans l’eau froide va les rendre plus digestes, accompagné d’une première cuisson à l’eau (blanchiment) de quelques minutes.

Il faut ensuite changer d’eau pour continuer la cuisson, à petit feu, en y ajoutant éventuellement des aromates ou des légumes.

Longtemps mijotés ou sortis d’une boîte ou d’un bocal, en présence d’aromates et notamment de sarriette – que les Allemands appellent “l’herbe à haricots” – ils sont excellents et très digestes.

Le haricot blanc se marie avec…

Cuit. Pas de cassoulet en France, ni de baked beans en Angleterre, ni de fabada asturiana en Espagne sans haricot blanc! Peu farineux, il est idéal pour le cassoulet et tous les plats qui lui ressemblent.

Dans ces recettes, le haricot est longuement mijoté avec du lard, des saucisses ou autres charcuteries grasses. Ils sont en effet délicieux dans les ragoûts et le cassoulet puisqu’ils absorbent les arômes des aliments avec lesquels ils mijotent. L’alchimie qui se produit permet d’obtenir un plat copieux, mais toutefois rond, digeste et nutritif.

Le haricot blanc cuit est aussi une bonne base de salades composées. Il aime beaucoup les herbes aromatiques et la vinaigrette bien relevée. La sarriette, persil, estragon permettent de développer ses saveurs fines, douces et presque sucrées.

Tout le monde
en mange?!

haricot-blanc-veloute-bonduelle

Enfants en bas-âge

L’haricot blanc peut se révéler inconfortable pour l’intestin de bébé ou difficiles à mâcher, voire présenter un risque de fausse route pendant la déglutition. Il est donc préférable de ne pas le donner avant 15 mois.

Et tous les autres…

Pour s’assurer de bien profiter des protéines des légumineuses, il est nécessaire d’ajouter un produit céréalier ou des noix et graines aux haricots blancs.
En effet, les haricots blancs, tout comme les autres légumineuses, ne contiennent pas tous les acides aminés (molécules formant les protéines) dont notre corps a besoin. Ils sont riches en lysine (acide aminé) mais ont très peu de méthionine (autre acide aminé essentiel). Les produits céréaliers (blé, riz, etc.) et les noix et graines contiennent les acides aminés essentiels manquants ou présents en faible quantité dans les légumineuses. Ainsi lorsqu’on combine ces aliments avec les haricots blancs, on s’assure que notre alimentation contient des protéines complètes d’excellente qualité. C’est la combinaison gagnante des protéines végétales !

Retrouvez plein d’autres astuces pour faire manger des légumes aux enfants

Et ça vient d’où?
Origines et variétés

Origines. Les principaux pays producteurs de haricots secs sont l’Inde, le Brésil, le Mexique, les États-Unis, l’Indonésie et la Chine. Environ 85% des haricots secs sont consommés dans les pays où ils sont cultivés. Cependant, en Inde et en Chine on consomme surtout des haricots du genre vigna, notamment le haricot mungo.

Variétés. Il existe plusieurs variétés de haricots blancs:

  • le haricot blanc, assez gros et aux deux bouts carrés
  • le haricot blanc fin, plus petit que le blanc
  • le haricot great northern, de taille moyenne, rond et aux extrémités arrondies
  • le haricot cannellini, aux bouts carrés et particulièrement couru en Italie
  • le petit blanc, ovale et de la dimension d’un petit pois
  • le haricot canneberge, gros et rond – nommé haricot coco en Europe

Toutes ces variétés de haricots ont une saveur douce, davantage que le haricot rouge.