Le haricot rouge

Atouts
pour la santé

Une source de protéines, saine et économique!

Les haricots rouges comme tous les légumes secs sont parmi les aliments d’origine végétale les plus riches en protéines, tout en étant dépourvus de graisses, contrairement à celles de sources animales.

Ces deux caractéristiques en font un atout important pour la santé, contribuant à un régime alimentaire équilibré, à moindre coût!

Un diurétique végétal naturel

Le haricot rouge est riche en potassium et pauvre en sodium, ce qui lui confère naturellement des vertus diurétiques.

Il contient aussi:

  • du calcium
  • du magnésium

Le haricot rouge est aussi:

  • source de vitamine B9 (renouvellement cellulaire, très intéressant pour les femmes enceintes pour le développement du fœtus, et chez les enfants en croissance, ainsi que pour les personnes convalescentes)
  • source de potassium (système nerveux, fonction musculaire, pression sanguine)
  • source de fer (fonction cognitive, globules rouges, système immunitaire, énergie, réduction de la fatigue)
  • source de phosphore (énergie, santé des os et des dents, membranes cellulaires)
  • source de fibres (régulation du transit intestinal, satiété)

Le bon moment
pour en manger

Toute l’année.

Le haricot rouge est disponible toute l’année, car il est consommé sec et généralement appertisé!

  • janvier
  • février
  • mars
  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre

Potager
ou balcon en ville?

Le haricot rouge est une plante annuelle qui peut être buissonnante ou grimpante. Chaque gousse renferme de 4 à 12 graines. Le haricot rouge apprécie les sols légers, riches, profonds, aérés et bien drainés ainsi qu’un climat chaud et tempéré.

Pour tout savoir sur la façon de cultiver le haricot rouge, rendez-vous sur la rubrique consacrée exclusivement à ces conseils.

Choisir
et conserver

Pour bien choisir vos haricots rouges

  • Optez pour les plus “frais”: ils doivent tremper moins longtemps avant d’être cuits et sont plus digestes, donc moins susceptibles de provoquer de la flatulence.

Pour bien conserver vos haricots rouges

  • Toujours à l’abri de la lumière, au frais, dans un récipient hermétique, pendant maximum 1 an. Sinon, ils seront moins digestes.

Astuces
et tours de main

Le haricot rouge se prépare…

Comme la plupart des légumes secs, il nécessite un trempage dans l’eau froide pendant 1 nuit avant d’être cuit. La cuisson varie selon leur grosseur: de 30 minutes à 1h30, à l’eau bouillante.

En conserve, vous pouvez l’ajouter directement à vos préparations. Il se mange froid ou légèrement réchauffé.

Le haricot rouge se marie avec…

C’est évidemment un des ingrédients de base du chili con carne – littéralement “chili avec de la viande”-. Ce plat si connu internationalement n’est pas, contrairement à la croyance populaire, un plat mexicain mais bien un plat typique du sud des États-Unis, une pure tradition tex-mex: haricots rouges, tomates, viandes, oignons, piment.

Les végétariens enlèveront la viande et le consommeront avec du pain pour équilibrer l’apport en protéines végétales entre légumes secs et céréales.

La fricassée de pois rouges et chatrou est un plat national antillais, qui consiste en un ragoût de haricots rouges longuement mijoté avec tomates et piments, dans lequel on ajoute du poulpe coupé en morceaux.

Enfin, le haricot rouge peut être une bonne base de salades, par exemple avec de l’échalote, de l’ail, des tomates et des olives, et une vinaigrette bien relevée (les mêmes ingrédients que le chili finalement, mais froids!).

Tout le monde
en mange?!

haricot-rouge-chili-bonduelle

Enfants en bas-âge

Le haricot rouge peut se révéler irritant pour l’intestin, difficile à mâcher, ou présenter un risque de fausse route. Il est donc préférable de ne pas le donner aux enfants avant 15 mois.

Et tous les autres…

Pour s’assurer de bien profiter des protéines des légumineuses, il est nécessaire d’ajouter un produit céréalier ou des noix et graines aux haricots rouges.

En effet, les haricots rouges, tout comme les autres légumineuses, ne contiennent pas tous les acides aminés (molécules formant les protéines) dont notre corps a besoin. Ils sont riches en lysine (acide aminé) mais ont très peu de méthionine (autre acide aminé essentiel). Les produits céréaliers (blé, riz, etc.) et les noix et graines contiennent les acides aminés essentiels manquants ou présents en faible quantité dans les légumineuses. Ainsi lorsqu’on combine ces aliments avec les haricots rouges, on s’assure que notre alimentation contient des protéines complètes d’excellente qualité. C’est la combinaison gagnante des protéines végétales !

Retrouvez plein d’autres astuces pour faire manger des légumes aux enfants

Et ça vient d’où?
Origines et variétés

Origines. Les haricots secs ont constitué pendant des millénaires, avec le maïs, la base de l’alimentation de tout le continent américain, où ils restent des aliments très appréciés. le haricot rouge est l’un des plus consommés dans le monde.

Les principaux pays producteurs de haricots secs sont la Birmanie, l’Inde, le Brésil, la Chine, les États-Unis, la Tanzanie et le Mexique. Environ 85% des haricots secs sont consommés dans les pays où ils sont cultivés. L’Amérique latine détient le premier rang de la consommation par habitant, principalement de haricots colorés comme le Pinto, le noir et le rouge.